Radiotélescope solaire à faible coût

  

Nous avons à notre tour tenté d'en savoir plus sur notre étoile à l'occasion des Olympiades de Physique. Comme nos prédécesseurs l'ont fait, un radiotélescope à faible coût nous a paru comme une nouvelle expérience en terme d'observation du soleil. En effet, l'utilisation d'un radiotélescope est en principe, relativement simple et permet une observation du soleil par tous les temps.

Les Candidats:

Keran Helie 1ere S
Guillaume Le Brouster 1ere S
Philippe Lemoine 1ere S
Alexandre Loones Term S

Les Enseignants:

René Cavaroz, pilote de l'action et correspondant régional du CLEA et du GFOES
Jaques Marie, professeur au Lycée André Maurois

Les Conseillers techniques :

Bertrand Flouret, CNRS - Centre de Radioastronomie de Nançay
Alain Hairie, président de l'ASNORA (Association NORmande d'Astronomie)

Résultats:

8000 k < Température de brillance < 10 000 k Période calme du soleil
10 000 k < Température de brillance < 14 000 k Période active du soleil

Conclusions:

Malgré les différents problèmes rencontrés, nous avons réussi a obtenir une valeur de la température de brillance différente de la température de la photosphère, ce qui montre que les ondes radio de 3cm (soit 11 GHz) proviennent bien de la basse couronne solaire.