Concours Lanfranc-Laennec au CNRS à Rennes 
(Ouest-France - Rennes -Jeudi 18 mai 2000)

QUANd les lycéens se font chercheurs

Neuf équipes de lycéens de Normandie, Bretagne et Pays de Loire sont venues hier à Rennes, pour soumettre leur recherche scientifique a un jury composé de chercheurs du CNRS.

De la vitesse du soleil au recyclage du verre en passant par une étude de la chute des particules solides dans un fluide, les sujets scientifiques abordés par les lycéens étaient variés. Organisé dans le cadre de l'opération nationale « Passion Recherche », ce concours avait pour but de valoriser la culture scientifique et technique chez les jeunes et de développer l’esprit de recherche. Ce concours était organisé pour la seconde fois. La Bretagne a été conviée à y participer avec les Pays de Loire.

Neuf équipes, composée de quatre à huit lycéens et apprentis chercheurs, sont donc venues hier présenter le résultat de leur recherche au CNRS de Rennes. "Le projet a été mené sur le temps libre des jeunes et en partenariat avec un laboratoire, ce qui est une des conditions de participation à l'opération . Le but est de faire valoir le loisir scientifique", explique une enseignante. Les huit équipes lycéennes présentes ont vu leur mémoire sélectionné parmi la quarantaine de propositions. Étaient donc en lice, des élèves venus de 

Le jury, était composé de huit chercheurs, dont deux délégués régionaux, Alain Marchal délégué du CNRS Bretagne et de Josette Roger déléguée du CNRS de Normandie. La remise des prix aura lieu samedi prochain à Caen. Tous seront primés. « Ils ont bien compris la valeur du travail scientifique et que les erreurs et les retards peuvent aussi être source d'enseignements ».

Le premier prix sera un appareil photographique numérique.